Neuvième Ruche | Masterclass Osica
17587
page,page-id-17587,page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-6.2.1,wpb-js-composer js-comp-ver-4.3.5,vc_responsive
 

Masterclass Osica

Approche du live

Le 01 Juillet 2017 dans le cadre du festival No Name Festival 

De 15h30 à 18h00

Billetterie 

 

Neuvième Ruche et No Name Festival proposent une rencontre artistique animée par Osica sur son travail et son approche du live via son Hardware.

Les questions des aspects spécifiques lies à la représentation / configuration en live y seront développées à travers un axe technique et surtout un axe artistique. Osica y présentera son set up live, la construction de son live, l’utilisation d’effets et de son Hardware, l’enchainement de ses morceaux, etc. Cette rencontre permettra une immersion totale dans son univers musical et facilitera échanges et partages d’astuces.

 

Contenu Masterclass
. Présentation d’Osica

. Influences et Inspirations

. Présentation de l’environnement / configuration Live

. Le Modulaire / Boite à Rythme / Sampler Elektron

. Architecture / concept, set up

. Le Modulaire

. Comment fonctionne le modulaire

. Importance de l’accident sonore

. Rendre le modulaire vivant

. Adaptation de l’environnement du travail «Studio» sur scène

. De la finalisation à la réinterprétation sur scène

. Transitions, dynamique du set, choix et enchainement des morceaux

. Personnalisation de l’espace de jeu

. Arrangement alternatif

. Représentation d’une partie du Live

 

 

OSICA c’est Harold Hémon, bidouilleur acharné qui prône le diy etexplore sans fin.

En 2008, il découvre le « circuit bending », il commence à désosser, à rechercher de nouvelles sonorités sur des jouets et des vieilles boîtes à rythmes. En découlent, plus d’une centaine de performance live expérimental.

En 2010, il fait évoluer ses performances, par l’entrée d’une valise, où se cache un synthé modulaire. Ce modulaire va grandir au fil des années et des envies d’Harold. Il explore, crée les modules, qu’il intégrera et testera lors des lives.

Toujours à la recherche et l’envie d’expérimenter des nouvelles machines, il se lance en 2012 avec Vincent Evrard, dans les visuels.

Grace à des vieilles consoles également modifiées. Les images sont projetées sur un écran géant en fond de Harold et Vincent qui performe en live.

Aujourd’hui, OSICA, c’est la fusion de la musique électronique, dumodulaire et des visuels, circuit bendés. Une performance live, qui invite les gens à danser avec frénésie.